Biographie

Sony Labou Tansi est né de père zaïrois (RDC) et d'une mère congolaise (RC). L'aîné de sept enfants, Marcel Sony apprend le français à l'école. À partir de 1971, il enseigne le français et l'anglais à Kindamba puis à Pointe-Noire.

À la publication de son premier roman, en France en 1979, il choisit pour pseudonyme Sony Labou Tansi, en hommage à Tchicaya U Tam'si. Satire féroce de la politique fondée sur la torture, le meurtre et le culte de la personnalité, dénonciation de la dictature, La Vie et demie se déroule dans un pays imaginaire, la Katamalanasie.

Dramaturge, fortement soutenu par le Festival des Francophonies en Limousin, ses pièces de théâtre furent jouées en France, en Allemagne, en Italie et aux États-Unis. Il dirigea la troupe du Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville. Il reçut le Prix Ibsen en 1988.

Il a toujours vécu au Congo-Brazzaville et s'est rapproché, à la fin de sa vie, du leader Bernard Kolélas. En 1992, il est élu député de Makélékélé, et il est radié de la fonction publique en 1994. Il meurt à l'âge de 47 ans suite à une longue maladie à quelques jours d'intervalle du décès de son épouse Pierrette.

Depuis 2003, le Prix Sony Labou Tansi est décerné à des pièces de théâtre francophones. La plupart de ses manuscrits sont aujourd'hui déposés à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges.